MOULIN DU POURPRÉ - La Gamme CORSÉE-FRUITÉE
Nom de la société - Message ou slogan


Trois cuvées boisées
La Gamme Corsée

Cuvée Carmen boisée et corsée

Une bouteille est un peu comme un  corps de femme. On a envie de la parer de mille fantaisies pour la voir ensuite danser sur des tables merveilleusement décorées.
Elle peut aussi emmener, dans son sillage, une ritournelle d'antan, un grand air d'opéra ou un tube des années 80....que l'on entonne avec nostalgie .....
Elle peut avoir un nom évocateur qui en dira  long sur le vin qui le porte....les images affluent, le sens jaillit...




La fantaisie et le fantasme ne sont-ils   pas inhérents au vin ???

On enferme le vin dans des fût de chêne, objets rigides, pour lui donner  de la complexité aromatique, de la structure pour embellir son corps...

Cuvée Reine de Saba, boisée et corsée

Les femmes  serrent leur taille dans des corsets affriolants pour affiner leur ligne et donner de l'élégance à leur silhouette, pour embellir leur corps. 




In fine, les vins élevés en fûts de chêne sont souvent Corsés . 






Soudain les liens entre les mots et les choses se nouent en de longs lacets que l'on ne peut éviter plus longtemps d'ajuster, de nouer...
                      




















J'ai eu envie que mes vins racontent ce qui m'avait émue, ce qui m'avait fait vivre des moments intenses....que mes vins soient un peu le reflet de mon parcours, de mes goûts et de mon histoire.

C'est ainsi que j'ai d'abord crée ma Cuvée Carmen 2008 (majoritairement issue de Grenache). Ce vin capiteux, puissant, rond et gras, élevé en fûts de chêne était pour moi l'image même de ma méditerranéité et de tout ce sud qui m'avait tant manqué quand je vivais à Paris (pendant 13 ans tout de même) et pendant mes séjours à l'étranger (un an aux USA, plusieurs années en GB). Cette belle Carmen incarnait tout d'un coup mon amour pour mon sud, sa culture, les airs d'opéra qui le traverse et qui font battre son cœur.

Ensuite j'ai élaboré ma cuvée Vénus, un Blanc élevé en fûts de chêne. C'est ainsi que je voyais mon blanc : comme la belle Vénus de Botticelli. J'ai adoré la peinture de la Renaissance italienne et j'ai vécu un vrai syndrome de Stendhal à Florence devant ces œuvres grandioses. J'aime toujours beaucoup la peinture et l'art en général. Cette image de la femme était l'opposée de la belle Carmen mais, toutes les femmes sont dans chaque femme. Vénus apportait la dimension romantique, pleine d'émotions, de finesse, et de subtilités.

Ensuite j'ai décidé de faire une Cuvée majoritairement issue de Syrah et le nom de Reine de Saba s'est bien évidemment imposé. J'ai été passionnée par l'Afrique dans ma vie, j'ai étudié la civilisation africaine et la langue Peul à l'INALCO, j'ai écrit sur l'Afrique, fait des portraits d'artistes africain pour AITV, vécu au Sénégal etc....j'ai écrit ma thèse sur le rastafarisme (400 pages)...
Ma cuvée de syrah aux arômes exotiques est un peu mystérieuse (elle ne s'ouvre pas vite et ne se livre pas facilement), ce cépage a une couleur violette très foncée. Tout dans cette cuvée, évoquait une silhouette filiforme nilotique enveloppée de voiles sombres déambulant dans le désert avec sa caravane de chameaux transportant des produits précieux (l'or, la myrrhe et l'encens des rois mages...). Ceci renvoyant à la mythique (et fausse) origine supposée de la syrah.







Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
 
 



 
 
 
 
 
 






















Assistant de création de site fourni par  Vistaprint